Pourquoi le vol de palettes est une affaire sérieuse

Pourquoi le vol de palettes est une affaire sérieuse

February 22, 2022

Par Susana Márquez Pedrouso, Responsable européenne de la protection des actifs de CHEP

« Hier j’ai fini très tard. J’étais à l’extérieur d’un magasin pour surveiller la porte de derrière pendant quelques heures. Je le savais. Je savais que ce type nous volait quelque chose, mais je ne savais pas quoi exactement ».
« Est-ce que tu l’as attrapé ? » lui ai-je demandé.
Il m’a répondu « Oui, il volait des palettes dans la réserve. » 
« Quoi ? » 
« Oui, les palettes sont très demandées et peuvent être vendues. »

La première fois que j’ai entendu parler de vol de palettes je travaillais encore pour une importante marque de sport et j’étais au téléphone avec mon ancien responsable. 

J’imaginais ce type faire des allers et retours par la porte de derrière pour voler cinq ou six palettes. Ce qui m’a le plus étonné c’est que la réserve était pleine de chaussures et de vêtements de sport, qui font probablement partie des produits les plus recherchés, mais ce type avait choisi de voler des palettes.

Les palettes sont présentes dans n’importe quel entrepôt ou réserve s’il y a suffisamment d’espace. Elles entrent et sortent, et d’autres y restent. Et généralement elles ne sont pas prises en compte lors du contrôle des stocks ou des audits si la gestion des palettes ne fait pas partie du cœur de métier de l’entreprise.

Leur vol passe donc sous les radars. 
Lorsque mon ancien responsable m’a raconté ce vol, c’était il y a 15 ans, mais je n’ai jamais oublié l’enseignement que j’en ai tiré et quel impact un vol comme ça pourrait avoir sur une entreprise.

Vous savez ce-qu'il se passe avec vos palettes?

pile de palettes

La majeure partie de ma vie professionnelle a été consacrée à la prévention des pertes et à la sécurité dans le secteur de la distribution, en analysant les maillons de la supply chain comme une scientifique dans un laboratoire, en recherchant les interruptions et en minimisant les pertes.

Les palettes n’étaient jamais bien loin : palettes couleur bois (je sais à présent que leur nom exact est palettes en bois blanc), palettes bleues, palettes vertes, palettes rouges, palettes en plastique, etc. Certaines d’entre elles étaient même équipées de roulettes et étaient emportées dans le magasin pour un réassortiment immédiat. 

Très bien, mais mon métier consistait à m’occuper des produits qu’elles transportaient.

Qui s’occupait des palettes elles-mêmes ? 

Ces morceaux de bois et de plastique représentent en réalité une part immense de l’industrie qui permet aux consommateurs d’avoir accès chaque jour à leurs produits. 

Rien qu’en Europe, des millions de palettes en bois sont en circulation. Les palettes réduisent les délais de chargement, améliorent la sécurité des opérateurs, rendent la logistique plus efficace et protègent l’intégrité des produits.

Les palettes forment tout simplement l’épine dorsale invisible de la supply chain.

Dans un environnement en perpétuelle évolution, où la disponibilité des palettes est essentielle pour maintenir la supply chain en mouvement, les palettes perdues ou détruites peuvent avoir un impact très négatif sur l’ensemble de la supply chain et au final, sur le client.

Car ne nous y trompons pas, ce sont nous, les consommateurs, qui payons les pertes tout au long de la supply chain.

En raison de la pandémie de Covid-19, la demande de palettes en Europe a atteint des records. Il n’est donc pas surprenant que le nombre de vols ait aussi explosé !

Certains vols de palettes sont perpétrés par une personne seule, qui dérobe quelques palettes derrière un magasin, mais il s’agit de plus en plus souvent de réseaux criminels qui volent des palettes en bois ou en plastique et des conteneurs. Par exemple, il n’est pas rare pour ces groupes criminels de cibler des palettes en plastique, des casiers à lait et des bacs à pain, qu’ils broient pour les transformer en granulés vendus ensuite à des fabricants de plastique, généralement basés à l’étranger.

Les palettes de location-gestion appartiennent à l’entreprise de location-gestion

Pallets

Chez CHEP, nous estimons que des millions de palettes et de conteneurs sont perdus chaque année en Europe car ils ont fait l’objet de vols.

Cela inclut les palettes volées avec les marchandises qu’elles transportent, les palettes volées seules, ainsi que celles utilisées sans autorisation. Cette dernière catégorie concerne principalement les palettes en location-gestion ou louées, comme celles proposées par nous.

Le modèle économique de CHEP est circulaire : les palettes y sont constamment partagées et réutilisées par les industriels et les distributeurs à travers toute la supply chain - cette système s'apelle la location-gestion ou pooling.

Les palettes et conteneurs appartiennent à l’entreprise de location-gestion, qui se charge de les distribuer, les collecter, les réparer et les remettre en circulation. Les clients payent les palettes uniquement pour la durée de leur utilisation contractuelle. Parmi les parties tierces qui font un usage « abusif » des palettes volées, certaines tentent même de les sous-louer !

Le non-retour, le commerce ou la destruction des palettes pour utiliser les matières premières à de nouvelles fins peut sembler anecdotique (voire une bonne chose), mais dans la mesure où les palettes bleues de CHEP font partie d’un modèle économique circulaire, chaque palette volée ou détruite vient réduire l’impact positif que ce modèle a sur l’ensemble du secteur.

Il est donc important que les palettes de location-gestion soient toujours rendues à leur propriétaire légitime. 
Cela permet d'éviter des coûts, voire des actions en justice, et contribue à rendre la chaîne d'approvisionnement plus efficace et durable.

  • Comment votre organisation gère-t-elle le vol de marchandises et de palettes ?
  • Sommes-nous capables de tous coopérer pour obtenir de meilleurs résultats ?
  • Au fait, si vous remarquez des palettes bleues qui semblent égarées, contactez-nous par ce lien. 

Susana Márquez Pedrouso

Susana Márquez Pedrouso
Responsable de la protection des actifs, Europe. Gestion des actifs

Susana Márquez Pedrouso mène une carrière dans le secteur de la sécurité et de la prévention des pertes depuis plus de 20 ans. Elle a été responsable des services en charge de la sûreté et de la sécurité chez Nike, AS Watson, Claire’s et CeX.

Elle a lancé des projets créatifs comme « Information Circle 2.0 », axé sur la traçabilité des produits volés, en coopération avec les forces de l’ordre dans de nombreux pays européens. Depuis décembre 2019, elle occupe le poste de responsable européenne de la protection des actifs chez CHEP, où elle est chargée d’assurer la sûreté et la sécurité de nos équipes sur le terrain, et de minimiser les pertes de palettes bleues.

Retrouvez tous nos produits

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Ce champ est obligatoire

By submitting the form I accept CHEP data management according to CHEP privacy policy

Si votre téléchargement ne commence pas sous peu, cliquez ici

Sélectionner la langue

Belgium
OK

Pas votre pays ou votre langue ?

Changer le pays

Pourquoi le vol de palettes est une affaire sérieuse | CHEP