Makro opte pour un circuit fermé avec le système de pooling de CHEP

Télécharger le PDF

Finis, les frais cachés et les échanges de palettes compliqués

Good Food, Party, Home & Craftsmen : voici en quelques mots le concept proposé par Makro. Au total, plus de mille producteurs livrent leurs marchandises à ce détaillant, utilisant plus de 450 000 palettes chaque année. Il est donc essentiel pour Makro de disposer d’une chaîne logistique efficace. En optant pour un système de pooling des palettes pour sa préparation de commandes, Makro a pu développer des flux de marchandises plus efficaces et plus durables. Les partenaires logistiques de la marque sont, eux aussi, convaincus par les avantages de ce système au niveau des activités opérationnelles.
 

Pallet pooling model tailored to Makro

Pour Laurens Verbist et Guy Gys, Supply Chain Operations Managers, la gestion des flux de marchandises de Makro représente un défi quotidien. Pour transporter les produits depuis son centre de distribution vers ses dix-huit points de vente, Makro s’est associé à trois partenaires logistiques externes. Toutes les parties prenantes partagent un même objectif : optimiser la supply chain.

Le défi
Pendant longtemps, Makro a utilisé des palettes blanches classiques à échanger pour la préparation des commandes pour les magasins de l’enseigne. Lorsque les palettes étaient vides, les employés des différents magasins les renvoyaient à l’un des trois partenaires logistiques externes. « Mais aussi simple que cela puisse paraître, nous ne parvenions pas à contrôler ce système d’échange », explique Laurens Verbist. « Les palettes semblaient parfois se volatiliser sans explication. Chaque année, nous devions en acheter de nouvelles pour compenser. »

La solution
CHEP s’est fixé pour mission de rendre les chaînes d’approvisionnement plus efficaces et plus durables. Les spécialistes de la marque ont donc proposé d’analyser et de retracer les différents flux de marchandises de Makro afin de repérer les points faibles du système. « Les tâches administratives liées à l’échange de palettes blanches étaient trop compliquées et il en découlait un manque de précision », explique Jan Smet, Account Manager chez CHEP. Afin de simplifier la supply chain, Makro et CHEP ont développé, ensemble, dès le début de l’année 2018, un système « share & reuse » adapté aux besoins de Makro et de Metro.

Voulez-vous optimiser votre supply chain? Contactez-nous.
Makro_Verbist&Gys
Makro et CHEP ont développé un système « share & reuse » adapté aux besoins de Makro et de Metro.

Toutes les marchandises qui transitent de nos entrepôts vers nos magasins sont transportées grâce à des palettes CHEP bleues réutilisables. L’avantage majeur de ce système, c’est que les palettes restent sur le lieu de livraison et on les ramène afin de les réutiliser ou alors, CHEP vient les chercher pour les contrôler dans un de ses centres de services.

Laurens Verbist Supply Chain Operation Manager, Makro

Avantages pour Makro

makro logo
Grâce au passage vers le modèle « share and reuse », un circuit fermé s’est développé entre les magasins et les partenaires logistiques.
  • Qualité garantie sans frais cachés
    À l’automne 2018, Makro est finalement passé intégralement à un système de location-gestion, ou pooling, pour ses préparations de commandes. « Depuis, toutes les marchandises qui transitent de nos entrepôts vers nos magasins sont transportées grâce à des palettes CHEP bleues réutilisables », explique Laurens Verbist. « L’avantage majeur de ce système, c’est que les palettes restent sur le lieu de livraison. » Makro les ramène ensuite au point de départ afin de les réutiliser pour de nouvelles préparations de commandes. « Ou alors, CHEP vient les chercher pour les contrôler et éventuellement les réparer dans un de ses centres de services. » Cela permet de toujours garantir la qualité des palettes. Les frais cachés liés à l’utilisation de palettes blanches ont également disparu en grande partie.
     
  • Décharger et utiliser les marchandises plus rapidement
    Laurens Verbist et Guy Gys s’accordent pour dire que le passage à un système de pooling est une véritable avancée. Les employés des différents magasins et les fournisseurs sont, eux aussi, très enthousiastes. Comme il n’y a plus de tâches administratives ni d’échanges de palettes, les camions peuvent être remplis davantage, et les marchandises peuvent être déchargées et utilisées plus rapidement. En plus de cela, c’est CHEP qui gère et contrôle tout le processus. Jan Smet : « Tous les trois mois, nous nous réunissons avec Makro pour voir si les volumes correspondent aux prévisions et si nous devons apporter certaines modifications. Nous mettons tout en œuvre pour que l’utilisation des palettes se fasse aussi rapidement et aisément que possible. »
     
  • Une rotation efficace grâce à la gestion partagée
    Dans le commerce de détail, il est assez rare de voir des systèmes comme celui-ci, où la préparation de commandes se fait exclusivement sur des palettes d’une même marque (ici, CHEP). Jan Smet : « La plupart des détaillants utilisent un mélange de palettes différentes, ce qui en complique la gestion inutilement». Mais grâce au passage vers le modèle « share and reuse », un circuit fermé s’est développé entre les magasins et les partenaires logistiques. « Ce sont les partenaires logistiques qui s’occupent de la gestion des palettes », explique Jan Smet. « Grâce à ce système, la rotation s’effectue rapidement et efficacement ».

Vers un seul type de palettes à l’avenir
Makro espère pouvoir convaincre de plus en plus de fournisseurs d’utiliser ce système de pooling à l’avenir. « Ce serait fantastique s’il n’y avait plus qu’un seul type de palettes dans notre supply chain », affirme Guy Gys. « Plus il y aura de fournisseurs qui opteront pour ce système, plus simple ce sera pour tout le monde. »

Le pooling : l’avenir pour le commerce de détail ?

« Très certainement », affirme Jan Smet, Account Manager chez CHEP. « Aujourd’hui, sur le marché belge, pratiquement tous les détaillants acceptent les systèmes de location-gestion. Et les fournisseurs sont, eux aussi, de plus en plus souvent convaincus des avantages. D’ailleurs, on peut dire que dans 90 % des cas, les systèmes de pooling sont également moins chers pour les fournisseurs. Beaucoup pensent que l’échange de palettes est gratuit, parce qu’ils livrent les palettes pour ensuite les récupérer. Mais il ne faut pas oublier qu’il y a des coûts liés à ces échanges. Grâce à une analyse – sans engagement – de la chaîne d’approvisionnement, CHEP peut repérer ces frais cachés et aider à les éliminer. Cela nous permet de développer, ensemble, des supply chains plus efficaces et plus durables. »

chep pallets
Dans 90 % des cas, les systèmes de pooling sont moins chers pour les fournisseurs.

Retrouvez tous nos produits

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
If your download doesn't start shortly please click here

Sélectionner la langue

Belgium
OK

Pas votre pays ou votre langue ?

Changer le pays

Makro opte pour un circuit fermé avec le système de pooling de CHEP | CHEP