Plus de collaboration pour moins de kilomètres à vide

Plus de collaboration pour moins de kilomètres à vide

Les poids lourds à moitié ou totalement vides constituent indubitablement un problème pour l’environnement, la mobilité et les coûts de transport. La plateforme Multimodaal.Vlaanderen, créée récemment au sein de l’institut flamand pour la logistique (VIL), s’est associée à AB InBev, Coca-Cola, Delhaize et CHEP pour trouver une solution à cette problématique.

vil
Multimodaal.Vlaanderen a lancé un projet pilote avec AB InBev, Coca-Cola, Delhaize et CHEP, afin de minimiser les kilomètres à vide entre les différents acteurs.

Déséquilibre entre livraisons et retours des produits consignés
Une analyse effectuée dans le cadre du projet « Empty Logistics » du VIL montre que les producteurs de bière (principalement) sont confrontés à un déséquilibre de transport entre les livraisons des produits finis et le retour des produits consignés. Un déséquilibre plus conséquent en période de promotions (2 packs achetés + 1 gratuit) avec des retours en magasin, des bières consignées, plus nombreux et plus aléatoires. Cela oblige alors les producteurs à planifier des tournées de transport supplémentaires pour effectuer les retraits des produits consignés. Ces tournées supplémentaires représentent, non seulement, une dégradation de l’environnement et plus de trafic sur les routes, mais augmentent aussi les coûts liés au transport.

D’un simple voyage à la collaboration
Multimodaal.Vlaanderen, la nouvelle entité d’expertise du VIL en matière de flux de marchandises a donc lancé un projet pilote avec AB InBev, Coca-Cola, Delhaize et CHEP, gestionnaire de palettes, afin de minimiser les kilomètres à vide entre les différents acteurs. Grâce à sa grande expérience en collaborations de transport, CHEP dispose en effet du savoir-faire et des outils nécessaires pour analyser les données sur les tournées de transport.

L’analyse des trajets auprès des différents participants a mis en avant l’opportunité que pouvait représenter la mise en place d’une tournée entre Chaudfontaine, Jupille et le Centre de Distribution (CD) de Delhaize à Ninove. Coca-Cola livre ainsi majoritairement des emballages jetables (PET) à Delhaize, alors qu’au départ de Jupille, AB InBev livre surtout des emballages consignés. Il est en outre apparu que les deux producteurs faisaient appel à la même société de transport, Transport Lux, ce qui a d’emblée facilité la mise en place d’une collaboration.

La collaboration
Pour aider au mieux les deux entreprises et réduire autant que possible l’impact sur l’environnement, la mobilité et les coûts, une nouvelle tournée a été définie pour le transporteur. Le matin, un camion chargé de bouteilles d’eau quitte Chaudfontaine, direction le CD de Delhaize à Ninove. Une fois déchargé, le camion va directement sur la zone d’entreposage où il est chargé en packs consignés sur palettes destinés à ABInBev à Jupille. Une fois à Jupille, les bouteilles vides sont déchargées et le camion repart vers Chaudfontaine.

Le chauffeur se présente désormais qu’une seule fois chez Delhaize et combine une livraison et un retrait pour deux clients sur une même tournée. Sur une tournée de 296 kms au total, seuls 10 kms sont parcourus à vide, à savoir entre Jupille et Chaudfontaine. Cette collaboration permet un retrait proactif des bouteilles vides et évite ainsi un excès de stockage dans les CD durant les périodes qui succèdent les promotions.

Une collaboration... gagnant-gagnant pour l’environnement, la mobilité, les coûts et le stockage
Cette tournée unique par jour permet de fusionner 500 trajets par an, ce qui représente une économie considérable en termes d’émissions de CO2, de kilomètres parcourus et de coûts de transport pour les producteurs de boissons. Les stocks auprès des distributeurs sont en outre moins importants, ce qui libère de l’espace pour d’autres marchandises.

Selon les trajets (distance entre le lieu de déchargement et le lieu de repositionnement), l’avantage pour l’environnement et la mobilité peut atteindre 20 %. L’avantage en termes de coûts pour le producteur entre les voyages one-way et les tournées représente une opportunité commerciale, mais il va de soi que l’avantage en termes de coûts sur les tournées concerne à la fois le donneur d’ordre et le transporteur.

La première tournée a été effectuée avec succès le lundi 19 mars 2018. La période de test dans le cadre du projet du VIL courra encore jusqu’au 13 avril 2018. Entre-temps, toutes les parties ont déjà fait part de leur intention de poursuivre la collaboration au-delà de la période de test et d’adapter structurellement les processus pour réduire encore le nombre de kilomètres à vide.

Source: Multimodaal.Vlaanderen

Contacts presse

Retrouvez tous nos produits

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
Si votre téléchargement ne commence pas sous peu, cliquez ici

Sélectionner la langue

Belgium
OK

Pas votre pays ou votre langue ?

Changer le pays

Plus de collaboration pour moins de kilomètres à vide | CHEP