Désinvestir dans la chaîne logistique automobile est plus important que jamais

Désinvestir dans la chaîne logistique automobile est plus important que jamais

Face aux incertitudes croissantes quant à l’avenir, le passage au système de partage et de réutilisation de CHEP signifie moins de dépenses d'investissement non essentielles et plus de durabilité économique - ainsi qu'environnementale.

L’industrie automobile subissait déjà d’énormes pressions avec l’arrivée de l’électrique, une législation relative au développement durable toujours plus contraignante, le Brexit et la perte de prestige de la possession d’une voiture auprès du grand public. La pandémie de Covid a été encore plus disruptive et a renforcé le sentiment d’incertitude.

La plupart des constructeurs et des fournisseurs de composants étaient déjà en surcapacité en 2019. Les ventes de véhicules devraient tomber juste en dessous de 62 millions d’unités en 2020 contre 80 millions en 2017. [Note de bas de page 1] De plus, les deux tiers des directeurs financiers estiment que leurs investissements vont diminuer au cours des trois prochaines années. [Note de bas de page 2]

Pourtant, les capitaux à investir seront essentiels pour rester compétitif au moment où l’industrie automobile se tourne vers des groupes motopropulseurs décarbonés et où les principaux acteurs de la tech disposent de liquidités à investir dans de nouveaux modèles de mobilité qui menacent les constructeurs FEO (Fabricant d'Equipement d'Origine) traditionnels.

L’un des premiers investissements non essentiels du secteur de l’automobile est la mise en place et l’exploitation d’un parc de transport d’emballages. Il ne s’agit pas seulement des équipements de conditionnement proprement dits, mais également de l’entreposage nécessaire, des excédents de stock requis pour faire face à l’évolution de la demande, de la technologie pour les gérer, des installations de réparation, etc.

Tous ces investissements non essentiels coûteux peuvent être éliminés en optant pour un service de location gestion.

Avec CHEP, les entreprises ne paient que pour le conditionnement nécessaire, quand il est nécessaire. Disposant du plus grand parc de location gestion au monde, la continuité et la qualité de l’approvisionnement sont garanties, quelle que soit l’évolution du marché.

Murray Gilder, VP de CHEP Automotive, fait d’ailleurs l’observation suivante : « Opter pour un service de location gestion aide nos clients du secteur automobile à rationaliser leur chaîne logistique en éliminant tous les coûts associés à la possession des équipements de conditionnement. Ils n’ont plus besoin d’acheter, il leur suffit de partager. »

 

Note de bas de page 1 : Statista 29/10/2020 :
https://www.statista.com/topics/1487/automotive-industry/

Note de bas de page 2 : Deloitte Long Covid Recovery report (Rapport Deloitte sur la longue reprise post-Covid) : https://www2.deloitte.com/uk/en/pages/finance/articles/deloitte-cfo-survey.html

Contacts presse

Retrouvez tous nos produits

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
Si votre téléchargement ne commence pas sous peu, cliquez ici

Sélectionner la langue

France
OK

Pas votre pays ou votre langue ?

Changer le pays

Désinvestir dans la chaîne logistique automobile est plus important que jamais