#Dossier Bluemove 7

Palettes blanches : les raisons de la flambée des prix

En 2018, acheter des palettes dans le cadre du système échange coûte 10 à 20 % plus cher qu’en 2017. Dans le même temps, le délai d’attente pour recevoir ces palettes atteint plusieurs semaines. Pourquoi une telle augmentation du prix et des délais de livraison pour les palettes en bois ? Retour sur un phénomène aux causes multiples.  

Un coût de production en forte augmentation

Depuis plusieurs mois, les producteurs de palettes de toute l’Europe augmentent considérablement leurs prix. Cette hausse s’explique avant tout par la progression significative du prix du bois – qui représente jusqu’à 75 % des coûts de fabrication d’une palette. L’association allemande des emballages en bois, des palettes et des emballages d’exportation (HPE) suit l’évolution des prix depuis 2005 et rapporte ainsi une augmentation du matériau de 3,8 %, rien que pour le dernier trimestre de 2017. Sur l’année complète, la hausse atteint 10 %. 

En cause notamment : les conditions météorologiques de ces derniers mois. En Europe, la plupart des producteurs de palettes importent leur bois de Scandinavie et des pays baltes. Or, ces régions ont subi pendant tout l’hiver les conséquences d’un été et d’un automne particulièrement humides. Les machines d’abattage ont du mal à accéder à des forêts souvent très boueuses, tandis que l’humidité des sous-sols complique le remorquage du bois coupé. Une situation pesante pour les bûcherons qui éprouvent des difficultés à respecter leurs délais et contrats de livraison.

Mais d’autres facteurs concourent à la hausse du prix du bois. Au cours de la crise économique de ces dernières années, de nombreuses scieries ont arrêté leurs activités ou se sont réorientées vers d’autres marchés de niche (bois de jardin, bois pour les revêtements de sol ou encore bois de construction). Une diminution du nombre de scieries qui traduit de fait une production de bois en baisse malgré les fortes demandes.

Indépendamment du coût du bois, la production de palettes est impactée par deux autres réalités. La hausse du prix de l’acier (indispensable à la fabrication des clous utilisés pour assembler les palettes) et celle du prix du transport de la marchandise. Les entreprises européennes sont confrontées à une pénurie de chauffeurs, qui provoque un allongement des temps de livraison et l’augmentation du prix du transport routier.

Une progression de la demande de palettes en Europe

Cette envolée des coûts de production est d’autant plus pénalisante qu’elle se combine à un autre phénomène : la forte hausse de la demande de palettes en bois. L’European Pallet Association (EPAL) estime ainsi que le nombre de palettes (blanches) en circulation a atteint un nouveau record en Europe en 2017, avec un total de 115,8 millions d’unités. En tout, 88,3 millions de palettes ont été fabriquées l’année dernière, soit une augmentation de 9,7 % par rapport à l’année précédente. Déjà, en 2016, l’EPAL comptabilisait 80,5 millions de palettes fabriquées (+ 8,9 %). Une progression notable, mais qui reste insuffisante pour satisfaire des besoins en forte hausse, partout sur la planète.

Car c’est désormais à une demande mondiale que les producteurs européens doivent faire face. La Chine, l’Inde et les États-Unis apprécient particulièrement la qualité, la sécurité et la durabilité des produits proposés.

Les principales raisons de l’augmentation des palettes blanches

  • L’augmentation prix du bois, matière première de la palette blanche
  • Les conditions météorologiques
  • La diminution du nombre de scieries
  • La hausse du prix de l’acier
  • La pénurie de chauffeurs routiers
  • La forte exportation vers la Chine, l’Inde et les États-Unis
coûts des palettes en bois
La fabrication des palettes en bois

Une solution plus avantageuse : la gestion-location de palettes

Et demain ? Les spécialistes n’en doutent pas : toutes les conditions sont réunies pour que la situation persiste au cours des prochains mois. Autrement dit, il ne faut pas s’attendre à une baisse des coûts dans l’immédiat.

En revanche, des solutions existent. Même si l’augmentation du prix du bois est répercutée sur tous les systèmes de palettes, il est à noter que l’impact est moindre sur les solutions de gestion-location. Grâce à l’étendue et la densité du réseau et au modèle « share & reuse » de CHEP, l’augmentation des prix pour la location de ses palettes reste limitée par rapport à celle qui est observée dans le système classique d’échange.

Retrouvez tous nos produits

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
  • Your entry is not of the correct length
  • Your entry should not contain any URLS
  • Ce champ est obligatoire
Êtes-vous déjà client ?:
If your download doesn't start shortly please click here

Sélectionner la langue

France
OK

Pas votre pays ou votre langue ?

Changer le pays

#Dossier Bluemove 7 | CHEP